30 décembre 2016

Musique d'un autre monde

Je trouve fascinant la diversité d'instruments et de musiques différentes que l'Humanité peut produire en fonction des cultures. Certaines sonorités semblent étranges quand on n'en a pas l'habitude, ce n'est pas forcément désagréable pour autant. Voici ce que la curiosité m'a amenée à écouter après une discussion avec mon neveu. 



20 décembre 2016

Dire, Ne pas dire (rouge)



Bis répétita ! L'Académie Française n'a pas fini de nous instruire du bon emploi de la langue française. Il y a encore beaucoup de travail. Voici donc le 2e tome de "Dire, ne pas dire". Après la couverture verte, voici la rouge. Ce livre est tout aussi excellent que le précédent. Sa lecture est vivement recommander pour toutes celles et ceux qui n'ont rien contre l'évolution, mais sont prodigieusement allergiques à la dégradation de notre langue française.

08 décembre 2016

Le temps des cerises


Il en faut pour tout les goûts. Je suppose que tout le monde connaît la version d'Yves MONTAND de cette chanson écrite au XIXè siècle; Noir Désir en offre une version plus Rock'N Roll. Pour la petite histoire, l'auteur, Jean-Baptiste CLÉMENT, était républicain et révolutionnaire. Il participât à la Commune, épisode court mais sanglant de notre histoire. Cette chanson y reste associée. Maintenant, à chacun de choisir son style.

02 décembre 2016

"L'Hiver" de VIVALDI


C'est de rigueur. Excellent hiver à tous.

21 novembre 2016

Le crime du Comte Neuville



Je crois qu'Amélie NOTHOMB aime bien l'aristocratie. Elle semble se délecter de leur petits travers tous aussi humains que pour les autres, avec peut-être juste un soucis de grandeur. Imaginez une voyante qui se mêle de ce qui ne la regarde absolument pas et prédit à un gentil comte désargenté qu'il va tuer quelqu'un et que tout va bien se passer. Quel toupet ! A-t-elle conscience, cette malotrue, des insomnies qu'elle provoque ? Alors que le Comte Neuville devrait être entièrement occupé à organiser la plus somptueuse des garden-party, le voilà préoccupé à se demander qui il va bien pouvoir tuer ?   

17 novembre 2016

12 novembre 2016

Le coma des mortels



Ce nouveau roman de Maxime CHATTAM est différent des autres. Pas d'enquête mettant en scène un policier ou un gendarme, ni même un tueur en série mais tout simplement le parcourt chaotique d'un trentenaire paumé et névrosé.  Le héros pette les plombs et change de vie en devenant quelqu'un d'autre. Á partir de là, les gens qu'il côtoie meurent et pas de façon naturelle.
C'est le récit d'une errance en équilibre instable entre folie et raison, entre le politiquement correcte et l'humain. La critique sociétale est toujours bien présente. C'est une ode à l'acceptation de soi, à la recherche de ce qui est naturel. 

09 novembre 2016

Cézanne et moi



Selon Mam, qui a été voir ce film, réalisé par Danièle THOMPSON: "film sublime, paysages magnifiques, description des caractères remarquable, jeu des acteurs... prodigieux! Guillaume CANET et Guillaume GALIENNE remarquables de justesse, Émile ZOLA et Paul CÉZANNE sont revenus parmi nous, GALIENNE est même époustouflant!"
Merci Mam pour cet avis des plus enthousiaste.

08 novembre 2016

Shower Power, "Up Above My Head" (live)



Ils ont besoin de micros sans fil. C'est pour les soutenir.

05 novembre 2016

Match d'impro à l'Espace TARTALIN d'AIFFRES: Aline et Compagnie contre la Suisse






J'ai passé une excellente soirée hier à l'Espace TARTALIN d'AIFFRES où se jouait un match d'impro entre Aline et Compagnie de NIORT et l'équipe SUISSE. Je ne connaissais pas ce type de théâtre et c'est vraiment très drôle. Les deux équipes ont été vraiment très bonnes et ont construit ensemble un spectacle des plus inattendu. Naturellement Aline et Compagnie a gagné mais les Suisses n'ont pas démérité, loin de là. Leur illustration du doute était particulièrement désopilante.

31 octobre 2016

Restaurant La Parenthèse

Une excellente soirée dans ce restaurant en bord de Sèvre, quai Maurice MÉTAYER à NIORT. La cuisine y est raffinée, sophistiquée, savoureuse et copieuse. Le restaurateur a conseillé un vin des plus exquis. La carte est courte ce qui laisse espérer des produits frais. Quant au cadre, c'est chaleureux et intimiste.

30 octobre 2016

"Shower Power", un spectacle de la Compagnie Autour de Peter.

Qui ne chante jamais sous la douche ? Pas moi ! ;op
Ça semble vraiment drôle. Je connais un des artistes: il est très sympathique et chante vraiment très bien. Je pense que je vais aller voir leur spectacle.

21 octobre 2016

The night manager



Cette série américano-britannique, basée sur un roman de John LE CARRÉ qui a travaillé pour le MI-5 et le MI-6, nous entraine sur les pas d'un directeur de nuit d'un hôtel et ancien soldat qui intègre les services secrets britannique pour infiltrer l'organisation du marchand d'armes Richard ROPER et le faire tomber.
Face à face, nous avons le très beau Tom HIDDLESTON, connu pour son rôle de LOKI et le très flegmatique Hugh LAURIE, qui incarne "Dr HOUSE". Un suspens bien mené, une mise en scène soignée, toute en sobriété. J'ai hâte de voir la suite jeudi prochain. Même le générique est splendide.

14 octobre 2016

L'Épée de Vérité, tome XV: Le Cœur de la guerre



NON ! Richard RAHL est mort ! Comment le héros de l'histoire peut-il mourir dès le début du livre ? C'est impossible ! Sans lui plus d'espoir ! Comment arrêter le chaos et la marche inexorable vers le néant incarné par Sulachan réincarné ? Á ce stade, le suspens est à son paroxysme et personne, pas même le lecteur ne peut voir le bout du tunnel. Comment résister à l'envie de baisser les bras ? En trouvant une solution, bien sûr ! Comme le dirait Zedd: "Rien n'est jamais facile".
Si l'on part du principe que les choses n'arrivent pas par hasard et qu'on peut faire feu de tout bois, alors il est plus simple de relever ses manches et de se mettre au travail pour éviter le pire et ramener les choses, voire les gens, à leur place.
Bref, la leçon du jour: ne pas se lamenter sur son sort et penser à la solution au lieu de se focaliser sur le problème.

12 octobre 2016

La Loi de Murphy

Dans l'idée d'éviter une fin prématurée et un destin funeste, mon appartement est équipé d'un détecteur de fumée, m'assurant des nuits paisibles, ou supposées telles. Cela étant posé, j'aurai quand-même une question: pourquoi, la pile du détecteur de fumée susmentionné se décharge la nuit, précisément, faisant retentir un bip strident et insistant, m'invitant à changer cette [censuré] de pile à 2h30 du matin, alors que je m'étais (pour une fois) couchée tôt en prévision d'un réveil des plus matinal pour aller travailler ? Est-ce que ça amuse à ce point l'Univers de me voir péniblement émerger de mon meilleur sommeil, celui qui est le plus profond et le plus réparateur, pour aller récupérer l'escabeau au fond du cellier encombré de cartons que j'ai eu trop la flemme d'emmener à la déchèterie et sans me prendre les pieds dans le chat qui, me voyant me lever, espère (vainement) quelques croquettes supplémentaires ? Je pose réellement la question qui n'a rien de rhétorique: POURQUOI ?

09 octobre 2016

"Good Morning", Singin' in the Rain (1952)





Je n'aurais jamais cru que je réentendrais cette chanson un jour. C'est chose faite depuis hier, lors de la soirée organisée par l'association "La 7 ou 9" à La Motte Aubert. Merci les Hit Strippers.

02 octobre 2016

Blindspot



Une mystérieuse jeune femme retrouvée nue au cœur de New York et recouverte de tatouages représentants des énigmes permettant de résoudre des crimes. Voilà qui est intrigant. Elle collabore avec une équipe du F.B.I. et serait liée (ou pas) au chef de cette équipe. Une femme perdue, fragile et forte à la fois, épaulée par un agent compétant, à la carrure rassurante, menant tambour battant des enquêtes risquant de mettre en lumière un projet illégal du gouvernement américain.
Ça se laisse regarder, bien que le scénario utilise des ressorts déjà vus dans d'autres séries. Le point vraiment remarquable étant la présence de l'actrice anglaise Marianne JEAN-BAPTISTE, Vivian dans "F.B.I. portés disparus".

01 octobre 2016

DC's Legends of tomorrow



Dans la famille des supers héros, je demande le spin off de "Arrow", "DC's Legends of Tomorrow". C'est l'association de plusieurs méta-humains et d'humains améliorés avec un maitre du temps pour lutter contre un tyran psychopathe immortel, Vandal Savage. Dans l'ordre nous avons le Canari Blanc, ressuscité, Hawkgirl, Hawkman, Firestrom, The A.T.O.M, Captain Cold et Heat Wave, sous la houlette de Rip Hunter à bord d'un vaisseau spatial qui peut voyager à travers le temps.
Dans le rôle de Rip Hunter, nous retrouvons Arthur DARVILL qui interprétait Rory WILLIAMS dans "Doctor Who": il était un compagnon de voyage d'un Maitre du temps voyageant à bord d'un vaisseau spatio-temporel. Là, c'est lui le maitre du temps. Amusant, non ?

17 septembre 2016

14 septembre 2016

Toisième humanité, tome III: la voix de la Terre



C'est sans conteste le meilleur des trois romans. Nous sommes dix ans après la fin du tome II et la routine c'est installé. Aurore KEMMERER-WELLS décide de se séparer de son mari, David WELLS car elle pense qu'ils s'encroutent et qu'ils ne font plus rien. En résumé, madame s'ennuie. Je n'ai jamais aimé ce personnage là; je la trouve arrogante, intolérante, incapable de la moindre nuance. David WELLS va donc partir et j'intéresser de nouveau à l'évolution à la fois de l'humanité mais aussi de la Terre, qui est un personnage à part entière avec une conscience, des sentiments, des désirs et des états d'âme.
La critique du comportement humain est incisif tout en étant bienveillante. Je trouve que l'auteur, Bernard WERBER, n'aime pas les actions des humains, sans pour autant rejeter l'Humanité. Il me semble que son idée est qu'il ne faut pas se limiter, ouvrir son esprit et sortir des sentiers battus. Si le choix proposé entre l'option 1 et l'option 2 n'est pas satisfaisant, alors inventer l'option n°3.
La symbolique de l'arbre est là encore très présente. Au cours de l'évolution de la vie, un certain nombre de formes de vie voient le jour, comme on pourrait faire plusieurs essais lors d'une expérience (se sont les racines) et ne garder que ce qui fonctionne (c'est le tronc) , pour de nouveau se scinder en plusieurs groupes (se sont les branches), s'adaptant à de nouvelles données.
Une autre idée sous-jacente est qu'à partir du moment où on se donne les moyens d'agir et de décider au lieu de subir, nous DEVENONS RESPONSABLE de ce qui arrive par la suite.

09 septembre 2016

Meurtres à Sandhamn



Une petite série suédoise, histoire de se rafraichir. J'ignore à quoi ressemble la Suède mais l'île de Sandhamn semble vraiment très jolie. Chaque saison a trois épisodes et c'est adapté des romans de Viveca STEN.
Un policier meurtri, enquêtant sur de très énigmatiques meurtres dans un cadre de station balnéaire, avec le soutien d'une amie d'enfance. Ce n'est pas de chance: tous les étés, il y a une, voire plusieurs, morts brutales à Sandhamn, liés à des crimes du passé, parfois vraiment anciens. Ça donne un côté "Agatha CHRISTIE". Le schéma scénaristique se répète un peu mais c'est plaisant à regarder.

05 septembre 2016

Case sensitive



Je ne sais pas si c'est la maturité qui provoque ça mais je dois bien reconnaître que plus j'avance en âge et plus j'apprécie l'esthétisme des séries britanniques. J'ai regardé celle-ci en replay et je ne le regrette pas: un scénario efficace, une mise en scène sobre et élégante mettant en scène des personnes au caractère humain, loin de la caricature manichéenne des gentils très gentil d'un côté et des méchants très méchant de l'autre.

03 septembre 2016

Esprits criminels: unité sans frontières



J'ai regardé le 1er épisode mais pas le deuxième. Ça ne m'a pas passionnée. Le fait qu'ils aillent dans d'autres pays n'apporte pas grand chose. Et puis ça m'agace cette mentalité "américains super-héros"!

02 septembre 2016

"Crystallize", Lindsey STIRLING



Le paysage est très beau. Mais vu la façon dont elle tient son violon, je me demande si elle est vraiment en train d'en jouer ? Peut-être pas au moment de l'enregistrement de la vidéo.

27 août 2016

Star Trek: Sans limites


Il y avait un certain temps que je n'avais pas été au cinéma et bien que je n'apprécie toujours pas la 3D, pour "Star Trek", je fais un effort. Comme toujours, c'est du grand spectacle.
La Fédération, garante de paix et d'harmonie (utopie vers laquelle notre espèce aimerait aller tout en en étant incapable), est menacé par un fantôme du passé. Nos explorateurs de l'Enterprise sont en mission de découverte de l'inconnu et s'enfoncent dans la routine. Certains commencent même à remettre en question leur choix de vie, s'interrogent sur le but de leur existence et se demandent s'ils ne devraient pas changer de voie pour remplir leurs obligations. Bref, tout ce petit monde vieilli et mûri. Enfin presque. Quand il leur est accordé une permission sur la station Yorktown, cette pause est plus que bien venue, mais se voit écourtée quand on les appelle à l'aide pour aider un vaisseau en danger. Naturellement, c'est à ce moment là que les ennuis commencent.
Je trouve que les scénaristes, Doug JUNG ET l'excellant Simon PEGG (alias Montgomery SCOTT), respectent bien l'état d'esprit des personnages de la série classique avec William SHATNER et Léonard NIMOY: leur dynamique de groupe, leur interaction, leur humour. D'ailleurs, j'ai trouvé le petit clin d'œil à la fin très chouette.

22 août 2016

Enquêtes codées




Hier soir, je me suis plongée dans une série britannique policière vraiment bien faite et passionnante. Ça met en scène quatre femmes cryptographes pendant la 2° guerre mondiale qui, dans le plus grand secret de leur section très secrète, contribuent à mettre fin à la guerre et à la victoire des Alliés. Elles sont des plus intelligentes mais à la fin de la guerre et parce que se sont les années 50, chacune d'elles reprend une vie des plus banale, femmes au foyer ou employées à des postes subalternes. Jusqu'à ce que l'une d'elles réalise, en suivant l'affaire à la radio, qu'il y a comme un code dans la série de meurtres commis par un meurtrier laissant la police tourner en rond. Le policier chargé de l'enquête accepte de la recevoir et écoute poliment sa théorie mais comme nous sommes loin des méthodes d'investigation scientifique tel "Les experts" ou "Esprits criminels", ces messieurs en uniforme, estiment que bobonne doit retourner récurer ses casseroles et laisser les hommes travailler. La jeune femme n'a pas d'autre choix que de faire appel à ses anciennes collègues et amies pour tenter de résoudre l'affaire elles-mêmes.
Ce qui m'a plu dans cette série, outre le fait que le scénario est bien mené et la mise en scène précise, c'est que ça met en lumière l'absurdité du machisme qui consiste à mépriser une partie de la population à cause de son sexe, se privant ainsi de talents exceptionnels.

16 août 2016

J.O. de RIO et chauvinisme régional

"Elle a failli arrêter la planche à Londres avec une huitième place. Lundi 15 août, une médaille autour du cou, Charline Picon mesure le chemin parcouru jusqu'aux Jeux Olympiques 2016. Dans la baie de Rio (Brésil), la véliplanchiste de 31 ans fait la course en tête. Depuis Ronce-les-Bains (Charente-Maritime) où elle est licenciée, les supporters tricolores l’encouragent. Sur la ligne d’arrivée, Charline Picon tombe à genou. Son rêve d’or olympique vient de se réaliser.

En Charente-Maritime, le parcours de l’ancienne kinésithérapeute impressionne. "C’est une jeune femme très volontaire, elle a mis entre parenthèses sa profession pour aller au bout de ses rêves" explique Gilles Saulnier le président du club où est licencié Charline."

Vue à la télé: journal de France 2 et de France 3 ;o)


Le prophète



Par Khalil Gibran.
Depuis le temps que j'en entend parler, j'avais envie de lire ce livre, qui est très loin de ce que je peux lire d'habitude. Maintenant que c'est fait, je ne le regrette pas car c'est un très beau texte. C'est un dialogue entre le personnage principal et le peuple de la ville où il vit en exil depuis 12 ans. Le prophète est sur le point de repartir chez lui et les gens, qui ne souhaitent pas le voir s'en aller mais qui comprennent que c'est inévitable, lui demande de lui parler des choses de la vie: L'amour, l'amitié, le mariage, les enfants, la loi, le plaisir, etc. La narration est rédigée de façon très poétique. Ce sont des pensées philosophiques empruntes de spiritualité. Pour moi, il est clair que l'auteur était un homme tolérant à l'esprit ouvert. Peut-être que lui non plus n'aimait pas le carcan rigide imposé par les lois religieuses des hommes.

08 août 2016

Les enquêtes de Setna: le duel des mages, tome IV



J'avais hâte de savoir si nos héros arriveraient à vaincre le Mage Noir. La perversité et la cruauté du méchant très méchant semblaient sans égale. La question étant de savoir si l'amour serait plus fort que tout.
Ce qui fait la force de Setna, contrairement au Mage Noir, c'est qu'il n'est pas seul; il peut compter sur ses amis et sa famille.
L'histoire et les personnages sont assez manichéens, mais c'est quand-même agréable à lire.

04 août 2016

Quantico


Au début, je me suis dis encore une série policière façon "Rookie Blue" où on s'intéresse aux futurs nouveaux agents du FBI pendant leur formation. Soit les bleus en devenir. Il n'en est rien. Derrière la formation des élèves, se trame un complot des plus élaboré. Le sanctuaire du FBI a été infiltré par des terroristes. Il fallait osé mais le scénario est complexe, l'histoire enlevée et le suspens bien préservé. Entre faux-semblants, fausses pistes, apparences trompeuses et manipulation, tout est pensé pour maintenir le téléspectateur en haleine. Et ça fonctionne. Comme quoi, le monde n'est pas en noir et blanc. Au final, il n'y a ni bien, ni mal, juste des raisons d'agir.

29 juillet 2016

Les enquêtes de Setna: Le voleur d'âmes, tome III



Le combat entre les forces du mal et les forces du bien continue et se corse. Le mage Noir gagne du terrain grâce à ses pouvoirs occultes, qui lui permettent d'espionner le Général Ramésou, fils du Pharaon Ramsès Le Grand, et à son réseau de terroristes syriens, commandé par Kalash.
Heureusement il ne peut atteindre sa fille Sékhet, prêtresse de la Déesse Lionne, réfugiée en son temple, pour lui voler ses pouvoirs; quant au prince Setna, il est en fâcheuse posture car menacé par une démone.
Malgré les efforts déployés par Ched le Sauveur et son commando d'élite, l'enquête piétine et rien ne semble pouvoir arrêter le Mage Noir qui envoûte ses adversaires. Mais le prince Setna n'a pas dit son dernier mot.

08 juillet 2016

Les 100, Retour, Tome III



Suite et fin de cette trilogie fort distrayante.
Après qu'un groupe d'adolescents, condamnés à mort à leur 18è anniversaire, quittent la station orbitale sur laquelle ils vivent et s'écrasent sur Terre à bord d'une capsule, commence le long apprentissage de la survie sur Terre qui est loin d'être inhabitée.
Dans ce troisième volume, nos Robinson Crusoé de la Terre voient arriver une partie des habitants de la colonie qui s'écrasent à leur tour. Á partir de là, les problèmes continuent. Outre l'arrivée massive de nouveaux colon blessés et choqués, les Terriens hostiles se montrent de plus en plus agressifs et le Vis-chancelier RHODES achève de semer le chaos à cause de sa soif de pouvoir, sans accepter le fait qu'il soit totalement incompétent pour diriger et guider les survivants de la colonie défunte sur Terre.
Les adolescents doivent encore faire preuve de courage et laisser derrière eux leur enfance et leur innocence.
Un bon moment de lecture, bien que le livre ait mérité un meilleur éditeur: des mots oubliés, des "qu'il" à la place de "qui", des verbes conjugués au mauvais temps.

22 juin 2016

Fête de la musique

video
Un de mes amis est sur scène. Ce sont les élèves d'une école de musique.

13 juin 2016

L'Aliéniste


Par Caleb CARR.
Quel bonheur de lire un auteur maitrisant si parfaitement la langue qu'il écrit au passé simple, en respectant la concordance des temps et utilisant un vocabulaire des plus précis. En résumé, ce livre est parfaitement bien écrit.
L'histoire en est d'autant plus captivante qu'elle est bien narrée.
Le héros, Laszlo KREIZLER, est un aliéniste (aujourd'hui nous dirions psychiatre) aux méthodes novatrices et bien entendu controversées dans le New York de la fin du XIXe siècle.
Avec l'aide de ses amis, un journaliste, deux sergents de la police de New York et la secrétaire du préfet de police de l'époque, Théodore ROOSEVELT, Le Dr KREIZLER se lance dans une enquête particulièrement ardue, à la poursuite de ce qu'on ne nomme pas encore un tueur en série. Tout est à inventer du profilage aux méthodes médico-légales. C'est un précurseur à la fois d'"Esprits criminels" et des "Experts". Un mixte entre Sherlock HOLMES et Hercule POIROT.

07 juin 2016

Triste printemps

Le ciel est gris, il pleut tout le temps.
Dans ma tête aussi c'est le mauvais temps.
Seuls les parapluies fleurissent dans ce drôle de printemps.
Et les inondations font l'évènement.

En juin le chauffage fonctionne toujours.
Tout est aussi maussade que le jour.
Mes vêtements d'été restent au placard.
Tout ceci me donne le cafard. 

29 mai 2016

Avec l'Arc Musical: "Des courants d'airs musicaux au pied des tours"





Pour fêter la fin de l’année, l’Arc musical et la Cie Autour de Peter proposent trois balades contées dans le quartier du Pontreau. Une belle migration.

 Sur les chemins de la tolérance. Les paroles de la chanson de la Rue Kétanou résonnent comme un symbole ce jeudi au pied des tours du Pontreau. Devant un parterre de spectateurs du quartier, ravis de déambuler au son du violon et de l'accordéon, une quinzaine d'élèves de l'Arc musical et quatre des professeurs de l'école associative donnent le ton de leur fête de fin d'année. Accompagnés des artistes de la compagnie Autour de Peter.
Poétique et fantaisiste
L'idée portée par Lise Hatrel, la secrétaire et accordéoniste, c'était de mener les apprentis flûtistes, guitaristes et chanteurs dans un autre décor, plutôt des espaces verts. « Je me suis rapprochée des services de la Ville. Ce n'était pas possible d'organiser la balade dans le jardin des plantes. Ils m'ont proposé les espaces verts du Pontreau. » Lise, en lien avec les CCAS, le conseil de quartier du centre-ville et les médiateurs sociaux, est allée à la rencontre des habitants pour leur présenter la démarche, les inviter, les associer aux trois représentations de « L'Arc en scène. »
 
« Une idée, originale, poétique, fantaisiste permettant à la fois aux interprètes de changer d'air et d'amener la musique là où elle ne joue pas. » C'est Rémi Ladoré le guide interprété par François Delime qui invite au voyage. Sur le thème des migrations, au milieu des immeubles. Dans ce décor citadin se prêtant aux chansons d'Adèle ou de Gérard Manset, Camille, Eloïse ou Maël, équipés de leur flûte traversière, violon ou triangle, apportent une note harmonieuse, « construisant, un pont, un Arc musical entre ici et là-bas. »
Ce jeudi soir, pour la première de ces trois balades musicales, les tours du Pontreau et leurs espaces verts sont devenus un bel univers
« plein de courants d'airs ».

Article et photos de la Nouvelle République. Merci beaucoup.
La représentation d'aujourd'hui dimanche a été annulée à cause de la pluie. Le ciel n'était pas avec nous.

28 mai 2016

19 mai 2016

Marc-Antoine CHARPENTIER, "Prélude Te Deum"

Je pense que tout le monde connaît cet air.

09 mai 2016

Balade avec l'Arc Musical

"L’école de musique l’Arc musical et le conseil de quartier centre-ville organisent une balade musicale et contée sur les espaces verts du Pontreau, jeudi 26 mai, à 18h et dimanche 29 mai, à 17 h. Cette création originale de la Compagnie Autour de Peter associe des élèves de l’école de musique et aura pour thème les migrations, les voyages… Le conseil de quartier conviera les participants à partager le verre de l’amitié à l’issue des deux représentations."

C'est dans Vivre à Niort; c'est le début de la gloire.

25 avril 2016

Que ta volonté soit faite



Par Maxime CHATTAM.
C'est toujours avec délectation que je me plonge dans ces romans pourtant si glauques, horrifiques, sombres, relatant ce qu'il peut y avoir de plus noir et de plus monstrueux chez l'humain. Ça m'aide à aller bien. Allez comprendre.
Quelle étrange et brillante idée de mettre en scène non pas le héros, mais le méchant de l'histoire; de nous montrer comment se construit un être diabolique et comment il se justifie à ses propres yeux.
Jon PETERSEN a commis bien des crimes sans jamais être inquiété mais nos actes ayant des conséquences que nous devons assumer ou subir, de gré ou de force, d'une façon où d'une autre, celui-ci a eu ce qu'il méritait. Justice des hommes ou justice divine ? Où est la différence ?
La volonté de tous peut-elle influencer le cosmos ? Peut-être.
Quoi qu'il en soit, il y a aussi de l'espoir dans cette histoire.


05 avril 2016

Louane, "Je vole"




Je défie quiconque d'écouter cette belle chanson de Michel SARDOU, reprise par Louane pour le film "La famille Bélier", sans rien ressentir, ni verser sa petite larme.

26 mars 2016

Les enquêtes de Setna, tome II, Le livre interdit



Dans ce deuxième tome, les choses se corsent. Notre héros doit affronter l'ennemis de l'Égypte qui se dévoile et va, pour cela, en référer à Pharaon mais aussi aux Dieux.
Sa jolie fiancée, Sékhet est menacée et doit fuir. Quant au général Ramésou, il ne réalise pas l'ampleur de la menace, trop persuadé qu'il a tout compris et qu'il est le seul a pouvoir arranger les choses. Les méchants dominent la partie et les gentils sont vraiment en mauvaise posture.
L'éternel combat du bien contre le mal pourrait bien faire basculer l'Égypte dans des heures sombres et chaotiques.

23 mars 2016

William SHELLER, "Vienne"





C'est vrai que c'est beau.

18 mars 2016

Killjoys



De nouveau, je me plonge dans une série de science fiction m'entrainant au cœur d'un lointain système planétaire, le Quad, où des agents de récupération, sorte de chasseurs de primes, surnommés les Killjoys, honorent leur contrat en s'efforçant de rester neutre. Mais les inégalités sociales entre les peuples des trois planètes composant ce système sont telles, que la situation, de plus en plus instable, menace de dégénérer.
Pour pouvoir exorciser le passer et se libérer, DUTCH, John et Davin JAQOBIS, doivent trouver les réponses à leurs questions et plonger au cœur du système du R.A.C. pour comprendre les enjeux et leur place sur l'échiquier politique.

14 mars 2016

Les chroniques de Shannara



D'habitude, quand un auteur imagine un univers héroïque fantaisie, il le situe loin dans le passé, bien avant que la technologie ne remplace la magie. Dans cette série, tirée des romans de Terry BROOKS, c'est le contraire, la technologie a anéanti la civilisation telle que nous la connaissons et l'humanité s'est progressivement divisée en quatre peuples bien distincts: Les humains, les elfes, les gnomes et les trolls.
Ce nouveau monde, loin dans le futur et sorti tout droit de nos ruines, se maintient en équilibre à l'abri du mal grâce à un arbre, l'Ellcrys, qui est une barrière magique retenant les démons dans l'au-delà. Mais comme toute barrière, celle-ci se fissure avec le temps. L'arbre se meurt et à chaque feuille qui tombe, c'est un démon qui refait surface.
Pour lutter contre le déferlement prochain des hordes maléfiques, trois jeunes gens partent en quête de la semence qui pourra sauver l'Ellcrys et refermer à nouveau la barrière séparant le bien du mal. C'est l'alliance une princesse elfique, Amberle, d'une humaine, Érétria et d'un mi-humain/mi-elfe, Will qui se forme et part sur un chemin, dangereux et  initiatique (le symbole du passage de l'adolescence à l'âge adulte ?) vers la rédemption non pas d'un mais de quatre peuples. 

11 mars 2016

No offence



Est-ce la maturité qui me fait apprécier, aujourd'hui, les séries anglaises à l'humour si particulier ? Qui sait ?
Quoi qu'il en soit, j'ai bien aimé "No offence", série policière un peu déjantée.
Bienvenue dans le commissariat d'un quartier populaire de Manchester où travaille une équipe de policiers fort sympathiques et un brin barrés. Entre les délits qu'ils résolvent de façon pas vraiment catholique, les voilà pris dans une enquête sur un tueur en série ciblant les jeunes femmes trisomiques. Heureusement que s'est plein d'humour car les thèmes abordés sont tout sauf drôles.

10 mars 2016

Simplissime



Comment avoir une bonne alimentation en se faisant de bons petits plats savoureux quand on n'aime pas cuisiner et qu'on a, par conséquent, ni le temps ni le goût d'y passer des heures ?
Possibilité n° 1: épouser un cuisinier.
Possibilité n° 2: gagner au loto et engager un cuisinier.
Possibilité n° 3: s'en référer à ce livre de cuisine, "Simplissime".
Effectivement, on peut se préparer à manger sans pour autant se préparer à "Master Chef". Des choses comme un sauté de veau aux morilles ou un bœuf bourguignon semblent accessibles. Je n'ai pas encore testé, il me faut une cocotte en fonte. Pour le déjeuner aujourd'hui, ce sera des poireaux gratinés au reblochon. Temps de préparation: 10 minutes. Temps de cuisson: 30 minutes. Elle est pas belle la vie ?

08 mars 2016

Prey



Je suis tombée sur cette série policière par hasard et j'ai bien aimé. Ça relate le parcourt d'un policer compétant, bon père de famille, qui doit comprendre pourquoi sa famille a été tué avant qu'on ne l'arrête pour ce crime dont il est innocent. Entre errance et fuite, il mène son investigation sur les traces d'un criminel fantôme.
On y retrouve John SIMM alias Sam TYLER dans "Life on Mars", ou Le Maître dans "Docteur Who".

05 mars 2016

La 7 ou 9 présente Jazz et Elle



Un peu de bonne musique ça fait du bien. Je n'aurais jamais imaginé une grange transformée en salle de spectacle, mais c'est très réussi. Le cadre est propice à un concert de jazz. La soirée était vraiment très réussie. Merci à l'association. Les musiciens sont excellents, la voix chaude de Suzie la chanteuse est envoutante. J'ai passé une très bonne soirée.

video video

La qualité des vidéo faites avec mon téléphone mobile est loin d'être bonne, mais c'est juste pour avoir le son et se faire une idée.



29 février 2016

Dig


Cette série policière sur fond de mysticisme religieux se passant en Israël était plutôt pas mal, quoi qu'un peu confuse parfois, pas toujours simple à suivre. Le scénario, sous prétexte de mystère, est assez alambiqué ce qui entraine quelques invraisemblances, voire quelques incohérences. 
Cela étant, ça reste distrayant. Ça critique le fanatisme religieux et vilipende certains comportements narcissiques aboutissent à un aveuglement volontaire basé sur le principe: "de toute façon, j'ai raison !". Comme si, dans la vie, les choses n'avaient qu'une seule facette. 

27 février 2016

L'Épreuve, tome I: Le Labyrinthe



Par James DASHNER.
Qui n'a pas déjà fait ce cauchemar où l'on se retrouve dans un endroit inconnu, sans savoir ce qu'on doit y faire, mais avec la certitude de devoir y faire quelque chose ?
Pour Thomas, ce n'est pas un cauchemar mais la réalité: il se retrouve totalement amnésique et enfermé avec d'autres adolescents dans un labyrinthe dans lequel se déplacent des créatures monstrueuses. Ces jeunes gens doivent trouver la sortie; ce qui n'est pas simple quand les murs bougent toutes les nuits, modifiant ainsi le plan du labyrinthe.
Ils ne le savent pas mais de leur réussite dans la résolution de l'énigme, dépend le sort de toute l'humanité.
Il semblerait que l'auteur adhère à l'idée que la sélection naturelle est vitale au maintient de toute société saine et que certains doivent être sacrifiés (ou se sacrifier) pour le bien commun et permettre aux autres de survivre.

26 février 2016

Déclaration d'impôts d'un citoyen Belge: on pourrait croire que c'est une blague mais non...

Dit avec l'humour  c'est d'autant plus savoureux !
  
Voici ce qu'a répondu un citoyen belge sur sa déclaration d'impôts à la question :
 
Avez-vous des personnes à votre charge ?
  
Réponse :
2,1 millions d'immigrés illégaux,

4,4 millions de chômeurs,

900 000 criminels répartis dans 85 prisons,
 
650 crétins au parlement,
  
+ la totalité de la Commission Européenne.
  
L'administration lui a renvoyé sa déclaration en disant que sa réponse était  inacceptable.
 
Le citoyen ne s'est pas dégonflé, il a répondu par écrit :
Pourquoi, j'ai oublié quelqu'un ? "

25 février 2016

Les experts cyber



C'est une série policière assez classique dans sa forme. Ça reprend le schéma des "Experts": un chef d'équipe fort, à la tête d'une équipe soudée réunissant des talents diverses et variés, un domaine de compétence précis. Un crime est commis, une enquête est menée et à la fin, l'investigation aboutie à la résolution de l'énigme et à l'arrestation du criminel.
Pour distinguer cette série des autres "Experts" et la placer en adéquation avec notre époque, le champs d'action se situe sur la recherche informatique et la lutte contre la cybercriminalité. Il est malheureusement dans la nature humaine d'utiliser tous les outils à notre disposition pour exploiter les failles du système dans l'unique but du profit personnel au détriment des autres.
Ce que j'aime bien dans cette série c'est qu'elle met l'accent sur nos comportements en apparence anodins mais pourtant à risque dans l'utilisation d'Internet, sur les dérives du virtuel, sans négliger l'aspect psychologique. La machine n'est qu'un outil; ce sont des être humains qui sont derrière. Ce sont les personnes qui sont coupables ou victimes.

19 février 2016

Trépalium



Nous sommes loin des vaisseaux spatiaux et des combats au laser, mais cette série d'anticipation est excellente. Je craignais un traitement ultra-philosophique, mais ça a été bien traité.
La surpopulation et le développement technologique réduisent le besoin en main d'œuvre; à moins d'un changement de civilisation, notre société pourrait bien s'acheminer vers quelque chose ressemblant à ce que la série "Trépalium" décrit.
Une ville ceinturée par un mur, repliée sur elle-même, telle une forteresse; une société coupée en deux: 20% d'actifs d'un côté, 80% de chômeurs de l'autre; le mur étant là pour protéger les actifs.
Les "zonars" sont traités comme des inutiles et des indésirables. Les actifs sont les nantis, les privilégiés. Mais sous la surface, ça sonne faux au paradis. La ville a une architecture uniforme et rectiligne. Rien ne dépasse. Les actifs sont tous habillés de la même façon. Il n'y a pas de place pour l'individualité ou l'originalité. Ils ressembles à des robots. Ils ne réfléchissent plus, le seul but de leur vie étant de préserver leur travail et par la même occasion, leur statut. C'est comme s'ils avaient perdu toute humanité, toute dignité. Ils vivent dans la peur. Mais bien évidemment, tout mur érigé, fini immanquablement par s'effriter et par tomber, car il y a toujours des personnes pour espèrer et prêtent à se battre pour une vie meilleure.
Le mur sépare, mais quand un lien, si ténu soit-il, se crée, les certitudes s'écroulent, les repers bougent et l'angle de vue change. La révolution s'engage et la révolte suit.
Qu'a-t'il fallu pour que le mur de Berlin soit abattu ? Ou pour que le bloc URSS se morcelle ? Ou que la noblesse Française soit décapitée ?

17 février 2016

Navii , "J'écoute du Miles Davis"




Non ce n'est pas que pour ses jolis yeux bleu; j'aime bien c'est tout.

16 février 2016

Heroes Reborn



Puisque je connais la série "Heroes", j'ai regarder "Heroes Reborn", mais plus par curiosité que par réel intérêt. J'ai trouvé que c'était du réchauffé. Les thèmes abordés sont plus qu'éculés: la tolérance, le respect des autres et de leur différence, l'acceptation des pires méfaits au nom d'une grande cause. Ici, ceux qui se distinguent de par une capacité particulière sont appelés des "Évo", abréviation du mot "évolué"; la société a connaissance de leur existence. C'est la confrontation de deux humanités. Bien évidemment, il y a des monstres des deux côtés.

10 février 2016

Trapped



Je trouve très bien qu'on nous offre des séries autres qu'américaines. J'ai donc commencé à regarder "Trapped", série policière islandaise, pour voir ce que le grand nord peut produire comme œuvre de fiction. Malheureusement, cela ne m'a pas passionnée et je n'ai pas été au bout du 1er épisode.
Pourtant c'était prometteur: un corps mutilé retrouvé, sans identité, dans une petite ville isolée par la tempête. Un flic déchu pour mener l'enquête.

28 janvier 2016

Nigel KENNEDY, "Gypsy Chardash"





Ça faisait bien longtemps que je n'avais pas écouter Nigel KENNEDY, l'enfant terrible du violon, le musicien classique à l'allure de rockeur.

27 janvier 2016

Modus




Ça doit être la mode des séries suédoises en ce moment car 13èmeRue vient d'en diffuser une autre: "Modus", thriller oppressant et froid, au rythme d'une mise en scène lente et aux images dominé par le bleu et le gris.
En résumé, une secte ultra-conservatrice envoie un tueur psychopathe éliminer des personnalités qui ont comme point commun leur homosexualité.
La police est aidé dans son enquête par une psychologue formée aux techniques de profilage du FBI. Ça aussi c'est à la mode.
L'histoire est bien mené. Encore une fois on nous offre un plaidoyer contre la violence et l'intolérance. Une fois de plus les méchants se parent du masque de la vertu.

20 janvier 2016

Les enquêtes de Setna: La tombe maudite, tome I




J'aime bien l'univers de Christian JACQ. Je n'aime pas l'histoire mais l'Égypte Antique est comme un monde imaginaire peuplé de mages, de prêtres et de prêtresses aux pouvoirs magiques, de démons. Le réel et le spirituel sont étroitement liés. Là encore il est question de la lutte du bien contre le mal. Un mage maléfique veut anéantir Ramsès II et tout ce qu'il a construit, le considérant comme un tyran, alors que le Pharaon garantie la paix, la sécurité et la richesse à son peuple. Encore une question de point de vue.
Le jeune prince Setna, 2é fils de Ramsès II, est confronté à des forces occultes redoutables. Pour le bien de l'Égypte, il va devoir mener l'enquête, épaulé par la belle Sékhet, dont il est amoureux.
C'est très romanesque.

13 janvier 2016

Le Grand Partage



Par la réalisatrice Alexandra LECLÈRE.
C'est une comédie bien sympathique au ton juste qui met en lumière, sans agressivité ni exagération, les défauts des gens. Ce film nous oblige à être honnête avec nous même. Oui nous sommes racistes, hypocrites, inconstants, égoïstes, etc. Nous sommes humains.
Que ferions nous si nous devions partager notre logement avec un ou plusieurs parfaits étrangers pendant l'hiver ? Personnellement, je ne serais pas ravie. Suis-je une mauvaise personne pour autant ? C'est la réflexion à laquelle, je pense, la réalisatrice souhaite nous amener.
Les acteurs sont tous parfaits dans leur rôle. On y retrouve un Didier BOURDON magistral dans la peau d'un bourgeois nanti, râleur, un brin réac mais qui n'est pas foncièrement méchant; il est juste prisonnier d'un quotidien routinier où plus rien ne lui secoue le neurone. Karine VIARD est magnifique en bourgeoise bon chic bon genre désœuvrée et naïvement généreuse; quant à Valérie BONNETON, elle est délicieusement ignoble. L'archétype même de la personne qui a de grands idéaux, qui n'hésite pas à militer pour des causes justes, moralisatrice et donneuse de leçon mais qui n'applique surtout pas ce qu'elle prêche !
Le personnage qui, selon moi, est le plus emblématique et authentique du film est la SDF Madeleine. Je ne connaissais pas cette actrice, Sandra ZIDANI; je l'ai trouvée truculente.

04 janvier 2016

Je suis une Légende



Le roman est assez différent du film avec Will SMITH. L'époque pour commencez: la décennie 70. C'est bien une pandémie qui ravage l'humanité, mais le mot vampire est lâché; ce n'est pas juste suggéré. Le héros, Robert NEVILLE, n'est pas un scientifique, juste un ouvrier qui se retrouve être le seul être humain encore en vie et qui va chercher à comprendre ce qui s'est passé.
Pour lui, les vampires sont malades, ils doivent être soignés pour que tout redevienne comme avant. Seulement voilà, un détail lui a échappé: c'est le nombre qui détermine la morne. Un monstre n'en est un que quand il est perçu comme tel. Certains meurent pour que les autres vivent.
Mais bien sûr, tout cela n'est qu'une métaphore. Un plaidoyer pour la tolérance, pour le droit à la différence. L'auteur dénonce le racisme viscéralement ancré au cœur de notre être. 

01 janvier 2016