31 janvier 2008

Sweeny Todd

Bien que n'étant pas fan de Tim Burton, je suis allée voir "Sweeny Tobb". Je ne le regrette pas mais ça ne m'a pas autant plus que "Sleepy Hollow". L'histoire est très sombre, sans rédomption et avec très peu d'espoir, mais l'histoire est plutôt morale, tous les méchants sont punis, vraiment tous ! C'est du Tim Burton. Il faut aimer. Son univers est assez décalé. Le film est un savant mélange de film d'horreur et de comédie musicale. Le gris des images et le sombre de l'atmosphère s'oppose à la légèreté de la musique. La seule couleur vraiment présente c'est le rouge; rouge sang bien sûr, car c'est très saignant. Aux âmes sensibles qui n'aiment pas les rasoirs bien tranchants et les gorges béantes, s'abstenir. Ça a un côté onirique à la façon "Sleepy Hollow" ou "Edward aux mains d'argent", une fin tragique à la "Roméo et Juliette" et une morale à la "Que la bête meurent". Autrement dit, celui qui rêve de vengence, ne rêve plus de justice.

27 janvier 2008

Démonstration

Le vendredi 25 janvier 2008, L'équipe nationale coréenne de l'université de Keimyung a fait une démonstration de Tae Kwon Do. Voici quelques extraits du spectacle qui nous a été offert.

video video video video video video

video

15 janvier 2008

Nick Cutter et les portes du temps

Récemment à la télévision, est passé une série où il était question d'anomalies qui permettaient d'aller dans le passé, plus précisément dans la préhistoire ! Quelle aubaine pour les paléontologues ! Bien sûr l'existence de ces anomalies est un secret d'état et posent un véritable problème: comment empêcher des animaux préhistoriques de venir faire un tour à notre époque ? Parce que naturellement, la porte s'ouvre dans les deux sens et que les plus curieux sont aussi les plus carnivores (sinon ce n'est pas drôle !). Voilà donc des scientifiques et des militaires occupés à la chasse au T-Rex dans la campagne anglaise (Ah oui, parce que pour une fois ce n'est pas une série américaine); partagés entre l'envie d'étudier des spécimens sur pattes, en chaire autant qu'en os et la volonté de protéger notre époque et la population ignorante des faits susmentionnés. En bref c'est un cocktail entre "Jurassic Park", "Sliders" et "Retour vers le futur" mais pour une fois, ce n'est de la faute de personne, pas d'expérience ayant mal tournée, ni d'invention ou création échappant à son créateur. La 1re saison ne compte que 6 épisodes, la 2° en aura 13. J'ai hâte de voir ça.
Le thème des voyages dans le temps est récurrant dans les histoires de science fiction: "La machine à explorer le temps", inspiré d'un roman de H. G. Wells, "Terminator", "Déjà vue", "L'effet papillon", etc. Je crois qu'on s'est tous posé la question à un moment ou à un autre: Et si je pouvais revenir en arrière ? Seulement voilà, il est peu probable de pouvoir changer le passé car - c'est au centre du film "La machine à explorer le temps" - si on change l'événement qui a motivé cette remontée dans le temps, alors la motivation disparait, on ne remonte donc pas le temps et l'événement qu'on voulait empêcher se produit. C'est la quadrature du cercle. Ou bien, on change le passé et les conséquences sur le présent sont inattendues et ... terribles ! Le remède peut parfois être pire que le mal comme dans "L'effet papillon" !

10 janvier 2008

Je suis une légende

Je reviens juste d'une séance ciné dans le tout nouveau ciné de Niort. Il est vraiment pas mal ce complexe flambant neuf.
Je suis allée voir "Je suis une légende" et franchement .... Waou !! Ça m'a scotché à mon siège de cinéma ! Le film est angoissant mais très beau. Imaginez un New-York totalement vide d'habitants, où Mère Nature reprend petit à petit ses droits. Imaginez une voiture qui fille seule au milieu de ces rues désertes, sinon parcourues par quelques troupeaux d'animaux sauvages. Cette voiture est conduite par le seul survivant d'une catastrophe qui a décimé l'Humanité. Il fait beau et l'homme (Will Smith) chasse, cueille du maïs, fait de la gym, donne un bain à sa chienne, il met de la musique et là, l'alarme de sa montre se met à biper et la peur se lie dans son regard. Donc on sait qu'il y a un danger, mais on ne sait pas tout de suite quoi; ce qui fait qu'on a peur en même temps que le héros. Oubliez Will Smith dans son rôle du "Prince de Bel Air".
Bref, ce film est dure mais excellent: j'ai adoré ! Il a été qualifié de film de science fiction, or ça se passe en 2012 et je trouve que c'est plutôt un film d'anticipation. Un film qui pose la question de la direction que prend l'Humanité, des dérives de la science et qui prévient: Attention au retour de boomerang !

07 janvier 2008

01 janvier 2008

L'Adour

Mon frère, le grand navigateur (1.92 m), a embarqué le 3 décembre dernier sur un pétrolier flambant neuf: l'Adour. Il est en mer du Nord et rentre en avril. Pour en savoir plus sur le bateau: http://www.petromarine.fr/
Je lui souhaite bon vent.

BONNE ET HEUREUSE ANNÉE 2008