30 juillet 2011

Métaphysique des tubes



Tour à tour rien, puis Dieu, plante, monstre hurlant, bébé de 2 ans et demi, puis tube, Amélie NOTHOMB réinterprète son enfance au Japon, de zéro à trois ans pour notre plus grand plaisir. Sans être une grande psychologue, je trouve que ce roman révèle beaucoup d'elle-même. En tout cas "carpe diem" ne m'aura jamais autant fait rire.

2 commentaires:

Locksley a dit…

Ah... son enfance au Japon. Un de mes préférés avec "Stupeur et tremblements" et "Le Robert des noms propres". Les autres, je l'avoue, ne m'ont guère laissé un souvenir impérissable.

Poudre a dit…

Je te conseille "Le fait du prince" et "une autre forme de vie", excellente lecture. du même auteur :)