20 juin 2014

Divergente, tome I

 
L'adolescence est toujours un cap difficile. On doit décider de son avenir sans savoir ce qu'on veut en faire. On est partagé entre l'amour de sa famille et l'envie de les quitter. On veut aller à la découverte de soi-même tout en étant terrifié par l'inconnu.
Tris vient de fêter ses 16 ans et la voilà à l'aube de l'âge adulte. Elle vit dans une société divisée en factions: les Altruistes, dont elle est issue, les Audacieux, les Érudits, les Sincères et les Fraternels. Chaque faction fonctionne et s'organise autour d'une qualité qui lui semble primordiale, en réaction à un défaut que la société veut éradiquer. Par exemple: les Altruistes donnent aux autres et s'oublient eux-mêmes. Pas de désir, pas de jalousie.
Dans ce qui ressemble à une société parfaite, tout pourrait aller pour le mieux dans le meilleur des mondes; mais sous la surface, la tempête gronde. Les Altruistes, en tant que détenteurs du pouvoir, font des envieux! Quelques siècles de civilisation ne peuvent pas étouffer des millénaires de programmation génétique.
Après le test d'aptitude et la cérémonie du Choix, Tris se retrouve novice chez les Audacieux où elle doit prouver qu'elle est digne de devenir membre, car si elle échoue, elle deviendra une sans-faction, c'est-à-dire une laissée-pour-compte, une SDF ! Et oui, même là où chacun est censé avoir sa place, la misère n'est pas totalement absente. Mais parce que la vie n'est pas un long fleuve tranquille, Tris est emporté dans la tourmente.
J'ai adoré ce 1er livre au point d'avoir eu du mal à le lâcher. j'ai hâte de lire le 2é tome.


1 commentaire:

Adeline Schmitz a dit…

Quelle hasard, je vais justement le commencer^^ J'ai vu le film et j'ai hâte de lire le livre pour pouvoir comparer.